La conception architecturale de ce chai viticole,  s’est attachée à servir et promouvoir la fonctionnalité de la bâtisse.  Aussi, l’agencement des éléments et des espaces de travail ont été définis à partir du déroulement des étapes du vignoble, dans l’intention d’optimiser le rendement et faciliter les tâches mises en œuvre.

 

Les façades en béton sont, quant à elles, rythmées par un jeu de contreforts, ayant comme matrice l’espace d’interligne des plans de vigne, déterminant la largeur des sillons leur faisant face, ainsi mis en résonnance par la structure et conférant de fait à la construction cette apparence caractéristique et singulière. Espace cher au vignoble, agissant directement sur la puissance des souches par le volume du sol alloué à chacune d’elles et dont la dimension normée de l’ordre de deux mètres cinquante, permettrait de maintenir une densité résultant du meilleur compromis possible dans la recherche de la qualité et de la quantité.